20/02/2006

Tu m'es arrivé...

Par une nuit de tendresse, je ne t'attendais pas... La lune froide caressait les étoiles de givre... L'ombre amour si douce, furtivement me frôla ... tu es mien...Et l'espoir de mes rêves,tu glissas tes lèvres et m'emporta loin, si loin que nos chemins célestes sans traces nous laissent...

13:13 Écrit par Martine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.