24/08/2006

VACANCES...

 

Serai partie dans les Ardennes belges du 25 août au 15 septembre... mais je repasserai chez moi du 06 au 10.09 et ne manquerai pas de venir vous visiter...

Bisous à tous et à bientôt,

12:42 Écrit par Martine dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

20/08/2006

Mon coeur

 

Je te crierai toujours...
Je te dirai éternellement

que tu es, seras et restes mon rêve
Que personne ne pourra
à chaque jour qui se lève
t'égaler , ni te remplacer...

Je t'aime d'amour profond
mon coeur, mon ange tombé du ciel
Martine

14:57 Écrit par Martine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/08/2006

Aussi loin (J. RAINAUD)

J. RAINAUD

 


 

AUSSI LOIN

Aussi loin que ma vie
Durera ma tendresse,
Aussi loin que mes jours
Survivra mon amour
Sans jamais s'égarer
Dans de simples complexes,
Sans jamais bifurquer
Dans des voies de retour.


Aussi loin qu'à ma vie
Reviendront les automnes
Mon coeur se voilera
De pourpres sentiments
Et je m'étonnerai
A l'écho qui résonne,
Et je m'attendrirai
Comme un petit enfant.


Aussi loin qu'aux printemps
Reviendra l'hirondelle
J'aurai de plaisir fou
A courir dans le vent,
J'aurai cette clarté
Que produit l'étincelle,
J'aurai cet amour fou
Qu'ont les jeunes amants.


Aussi loin qu'aux levants
Brûleront les aurores,
Aussi loin qu'aux couchants
Frémiront les soleils,
Je te crirai encore
Je t'aime, je t'adore,
Je te crirai toujours...
Je te dirai longtemps.

02:27 Écrit par Martine dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Rêveries (A. BLARION )

 


Il est des rêves doux
Comme des reposoirs
Où les âmes chavirent
Enivrées de mystères;

Je voudrais prolonger
Ces instants éphémères
Et voir d’autres matins
Et vivre d’autres soirs.



Ah pouvoir s’évader
De ces mornes demeures
Alignées tristement
En d’austères cités
Vivre sa plénitude
D’une grande envolée
Ne plus être un robot
Sans vie et sans pensée
Dans un monde écrasé
De haine et de misère.



Ah vivre dans mon coeur
Bercé d’une autre hypnose
Sans drogue et sans folie
Juste comme un enfant
Qui peut encore sentir
Battre le coeur des roses
Et poser ses yeux clairs
Sur un soleil couchant.

00:06 Écrit par Martine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/08/2006

Pensées

Couleurs éclatantes,
aux angles croisés
d'amertumes aimantes,
refus aiguisés.
De ces découvertes de tristesses,
toutes celles qui blessent,
au coeur et au corps
si profondément, parfois à tort.
Me suis perdue si loin parfois,
si près souvent,
mais relevée de tous ces Toi(s),
retrouver mes ailes dans les vents
et partir loin
Martine

16:39 Écrit par Martine dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

13/08/2006

 

L'espérance est une petite chose discrète, mais robuste.

Sans grand-chose pour la nourrir, elle résiste...

Avec très peu de lumière, elle survit.

Ce peu de lumière au bout d'un tunnel,

Brillante, elle appelle et ne renonce jamais,

Jamais je ne veux  lui fermer les yeux,

Ni lui barrer la route...
C'est elle qui nous rend la vie possible
.

12:02 Écrit par Martine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/08/2006

 

 

Laisse-moi ton sourire pour tendresse,

Offre-moi tes câlins et ton doux rire bleu.

Fais-moi rêver, berce-moi au fond de tes yeux

Que je retrouve le bien-être sans cesse...

 

 

Dans tes bras enveloppants, rassurants,

Me perdre dans ton amour

Et qu'à chaque heure passant,

La paix je retrouve tout au long du jour

 

Martine

 

00:33 Écrit par Martine dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

07/08/2006

toi...

M'allonger à tes côtés...tout contre toi...

et m'endormir apaisée de toi.

Exister, c'est sentir

même au plus profond de mes rêves.

Te porter en mon coeur lourd de ton absence,

 si léger de ton amour profond,

en pleine nuit.

Martine

 

22:49 Écrit par Martine dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Ah... la vie...

Toute mon âme se meurtri de désespoir
Bercée de pleurs et de chagrins, se voudrait morte
Je vous le crie !! Je vous l’écris mais sans buvard
J’ai le cœur gros, les sanglots longs sont à ma porte

J’ai tant d’amour à vous donner, à vous offrir
Prenez donc tout, prenez mes mains, mes ecchymoses
Je suis si seule qu’il me faudrait bientôt mourir
Mes vers se terrent et se dispersent dans la prose

 

 



Aime-moi donc et ne méprise plus mes pas
Vilain destin qui me lacère et m’injurie
Je te maudis, vil excrément aux airs sournois !!
Pardonne-moi mais je n’ai guère qu’une vie

Je suis douceur, amour et tendre volupté
Je suis le cœur qui cherche en vain son amour propre
Le romantisme fait de ma vie son reflet
Rime bien riche et sans saveur n’est que malpropre

Regarde-moi, délivre-moi du désespoir !!
C’est dans les yeux que je te veux, sois ma prunelle !!
Prends ton pinceau, peints mes bêtises restées noires
Que notre amour soit aux couleurs de l’arc-en-ciel !!

 

(Auteur inconnu)

12:39 Écrit par Martine dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

05/08/2006

Merci de vos gentils passages...

Je vais revenir... il faut laisser le temps au temps...

 

'Fais que chaque heure de ta vie soit belle.
Le moindre geste est un souvenir futur'

(C.Aveline)

 

17:33 Écrit par Martine dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |